FORMATION TITRE ASCA - cdg formation ASCA TOSA PAIE
287
page-template-default,page,page-id-287,page-child,parent-pageid-281,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_right,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-14.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

FORMATION TITRE ASCA

Préparation au TITRE PROFESSIONNEL ASCA

(Assistant de Comptabilité et d’Administration)

Code CPF 17902

Titre de niveau IV, codes NSF 314t, 324t

Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles

par l’arrêté publié au Journal Officiel du 19 juillet 2017.

CE TITRE EST COMPOSE DE 4 UNITES

Pôle Comptabilité UC31

Gestion comptable de fin d’exercice préparatoire

Traitement de travaux préparatoires courants d’inventaire, et analyse de coûts

Durée : 2h – Notation sur 60 points – Validation à 30 points

– Exploiter une documentation fournie. Utiliser tous les moyens de contrôle liés à l’exactitude des

travaux.

– Gérer un rapprochement bancaire : établir un état (tracé à établir ou s’adapter à un tracé fourni),

précomptabiliser les régularisations (avec possibilité d’un bordereau à contrepartie automatique

pour le journal de trésorerie).

– Gérer des travaux sur la TVA : établir le calcul de la TVA due et la déclaration, précomptabiliser la

liquidation (dont TVA intracommunautaire).

– Gérer des comptes de tiers : lettrer des relevés et/ou comptes de tiers ; justifier les anomalies

rencontrées et/ou précomptabiliser les corrections nécessaires.

– Contrôler des écritures (à l’aide des libellés exacts ou des comptes de tiers et/ou des documents

commerciaux) et précomptabiliser les corrections nécessaires.

– Gérer des travaux d’inventaire – Documents à compléter :

– Tableaux d’amortissements simples, en constant, en linéaire et/ou en dégressif (avec

applications, si précisé, des nouvelles normes comptables),

– Etats d’immobilisations, d’amortissements et de stocks,

– Etats des provisions sur créances et titres (VMP ou/et titres immobilisés),

– Etats d’emprunts et de prêts (avec calculs).

– Compléter, à partir d’une balance après inventaire et à l’aide d’un plan de regroupement :

– Bilan – Compte de résultats – Tableaux de l’annexe (amortissements, provisions, état des

créances et dettes).

– Tenir des fiches de stocks en quantités et en valeurs ; sorties valorisées selon la méthode du :

– Premier Entré, Premier Sorti, ou Coût Unitaire Moyen Pondéré en fin de période, ou Coût

Unitaire Moyen Pondéré après chaque entrée.

– Compléter des tableaux permettant la détermination des coûts et des résultats, la nature et les

coûts des unités d’œuvre étant connus (cas simple).

– Rendre compte, dans une note structurée, des résultats obtenus.

Pôle Comptabilité, à l’aide de l’outil informatique (UC2L)

Gestion comptable courante, à l’aide de l’outil informatique

Réalisation de travaux courants.

Établissement de documents de saisie selon organisation comptable de l’entreprise

 

Durée : 2h – Notation sur 40 points – Validation à 20 points

– L’enregistrement de la paie et des charges sociales est exclu du programme.

– Créer le dossier de l’entreprise (ou importer avec nom du cas à traiter) avec un plan comptable

simplifié.

– Mettre à jour l’exercice comptable, le plan comptable et les journaux.

– Enregistrer, directement dans le logiciel, les écritures associées aux documents comptables.

– Éditer les brouillards/journaux.

– Générer, le cas échéant, la déclaration et l’écriture de liquidation de TVA.

– Éditer, le cas échéant, un compte ou une balance.

– Codifier des documents et précomptabiliser, en respectant l’Organisation Comptable de

l’entreprise, des opérations courantes (éventuellement document comptable à compléter) de :

  • – Facturations (y compris acomptes et consignations),
  • – Charges et produits,
  • – Règlements émis ou reçus, y compris cartes bancaires,
  • – Effets de commerce (opérations simples).

– Précomptabiliser des régularisations d’après des données émises :

  • – Rapprochement bancaire,
  • – Liquidation de la TVA.

– Analyser, à partir de pièces comptables émises, des écritures de journaux de ventes ou/et de

trésorerie : contrôler et enregistrer les corrections éventuelles.

– Rendre compte, dans une note structurée, des résultats obtenus.

Organisation comptable de l’entreprise :

  • – Un ou plusieurs journaux,
  • – Plan comptable général et extrait du plan comptable de l’entreprise, avec ou sans comptes
  • auxiliaires des tiers,
  • – Le(s) principe(s) d’enregistrement du 1er degré.
  • – Mécanisme du fonctionnement des comptes de TVA
  • (entreprise assujettie à la TVA sur les débits ou/et sur les encaissements : 44551, 44562, 44566,
  • 44571).

Pôle Gestion des données quantitatives de l’entreprise (UL21)

Durée : 1 h 00 – Notation sur 40 points – Validation à 20 points

A partir d’éléments manuscrits ou imprimés, production d’un ou plusieurs documents mettant en oeuvre les fonctions d base d’un logiciel tableur :

Durée : 1 h 00  – Notation sur 40 points  – Validation à 20 points

A partir d’éléments manuscrits ou imprimés, production d’un ou plusieurs documents mettant en

oeuvre les fonctions d base d’un logiciel tableur :

– Saisie

– Mise en forme et mise en page :

   – Hauteur de lignes, largeur de colonnes,

   – Caractères,

   – Position (alignement, formats numériques),

   – Encadrements,

   – En-tête et pied de page.

– Recopier – Déplacer – Insérer (lignes, colonnes) – Trier

– Utilisation des fonctions courantes de calculs (à manipuler avec des références absolues et/ou

relatives) à traiter dans des situations simples :

   – Arithmétiques et fonctions associées,

   – Logique (avec fonction conditionnelle simple),

   – Statistiques traitées dans des situations simples.

– Réalisation des graphiques

– Enregistrement

– Edition

   – Paramétrage (formules, modèle avec quadrillage et numéro des lignes et des colonnes…)

   – Résultat avec gestion de la mise en page (en-tête personnalisée, échelle…).

Pôle Gestion des données textuelles de l’entreprise (UL11)

Durée : 1 h 30 – Notation sur 40 points – Validation à 20 points

A partir d’éléments manuscrits ou imprimés, production d’un ou plusieurs documents mettant en œuvre les fonctions de base d’un logiciel texteur :

– Saisir et contrôler

– Respect des règles d’écriture en vigueur

– Mettre en forme et mettre en page (paragraphe, tabulation, polices de caractères, insertion

(caractères spéciaux, symboles, puces, indices, exposants, lettrine), position (alignement, tabulation),

marges, encadrements, en-tête et pied de page personnalisés, choix de moyens graphiques (gras,

soulignement, couleurs)

– Recopier – Rechercher – Remplacer

– Utiliser des fonctions courantes pour produire : tableaux, imprimés, documents de

communication…

– Réalisation de publipostage : fichier de données, document-type, sélection de données

– Utiliser des fonctions courantes pour insérer : images, tableaux

– Enregistrement

– Contrôle du respect des consignes, de l’exactitude des informations

– Impression :

    – édition (y compris codes de champs, mode opératoire)

    – respect du format (A4 et/ou A5), orientation portrait et/ou paysage